L’imagerie hyper-spectrale

Principe d’imagerie hyper-spectrale

L’imagerie hyper-spectrale est une technique d’imagerie alliée à la spectroscopie. Chaque image est liée à une bande du spectre lumineux. Là ou l’oeil humain ne peux discerner que quelques parties du spectre, l’imagerie hyper-spectrale permet d’étendre la vision, du domaine du visible jusqu’au proche infrarouge. Chaque chose a une identité spectrale propre, que ce soit un tissu, une cellule ou un matériaux. On parle alors de « signature spectrale ». Il ne faut toutefois pas la confondre avec l’imagerie super-spectrale, moins précise et agissant sur des bandes beaucoup plus larges.

Multispectral vs Hyper
Comparaison entre deux procédés spectraux

Jusque là utilisée avant tout dans le domaine de la recherche (chimio, spectroscopie..) mais aussi en géologie, cette technique était moins utilisée dans l’industrie. En effet, il n’était pas aisé de l’intégrer à l’existant. Cela à changé au cours des années, et l’imagerie hyper-spectrale est plus largement utilisée aujourd’hui.

Quels sont les domaines d’applications ?

L’application principale se trouvait au départ dans le secteur agro-alimentaire. Cela permettait d’automatiser le tri de pièces de viande en distinguant les parties osseuses et grasses. Aujourd’hui, c’est d’avantage utilisé dans le recyclage plastique. En effet, chaque plastique a une composition chimique différente, certains sont recyclables et d’autres non. L’imagerie hyper-spectrale permet de différencier ces compositions et donc d’effectuer un tri bien plus poussé.

Le domaine médical est également touché par cette avancée. L’analyse de spectre permet de mettre en avant les vaisseaux sanguins sous la peau et donc de voir « à travers » elle sans risque pour le patient et le personnel. Cela permettrait de distinguer des anomalies au sein même de ces vaisseaux sans effectuer d’incision et en quelques minutes.

Ce ne sont pas les seuls domaines à utiliser ce système de vision. Nous pouvons en effet retrouver des applications très diverses, de l’analyse terrestre jusqu’à l’analyse d’œuvres d’art. Il est certain que cette technologie d’imagerie est une des plus sà ce jour et permet de résoudre des problèmes jusque là insolubles pour les industriels. Notre suite logicielle TRACK est capable d’interpréter ces images et de vous fournir des données très précises en peu de temps et seulement en quelques clics.

N’hésitez pas à nous suivre sur LinkedIn et demandez votre démo gratuite via la page de contact