Déformation d’un fluide

Home / Déformation d’un fluide

Déformation d’un fluide

Cette séquence d’images, prise en condition de très faible luminosité, montre la déformation accélérée d’un fluide complexe.

Le mouvement du fluide est observé via l’ajout de particules réfléchissantes en suspension dans un gel. La convection, dite de Rayleigh-Bénard, dans une couche de fluide complexe, est obtenue en chauffant la paroi inférieure et en refroidissant la paroi supérieure.
Initialement, le fluide est au repos, le régime est alors conductif.
Lorsque la différence de température entre les deux parois est suffisante, le gel se met en mouvement et le régime devient convectif. A travers ce type de vidéo, nous caractérisons le mouvement du fluide et évaluons les déformations, le taux de déformation et les contraintes au sein du gel.

Ce travail expérimental a été réalisé au Laboratoire de Rhéologie et Procédés (Grenoble) dans le cadre de la thèse de M. Darbouli, avec la collaboration de C. Métivier et A. Magnin.

La difficulté liée à l’analyse de cette vidéo vient de la gestion du bruit à la fois très important et inhomogène. La seconde difficulté est induite par les dimensions très variables des marqueurs et leurs mouvements en dehors du plan de focalisation.

Les outils de TRACK, en particulier les outils de filtrage ont permis d’obtenir une information qualitative et quantitative pour remonter à la déformation du fluide.